Journée Langage & communication I

J’ai eu l’occasion de présenter mon travail lors de la première Journée Langage et communication organisée par l’Université de Genève, regroupant les chercheurs du secteur.

La communication de crise est un domaine transversal de la communication qui prend aujourd’hui de plus en plus d’importance. Les collectivités publiques, tout comme les entreprises, doivent se préparer à gérer des situations de crises et déployer une communication circonstancielle. L’évolution des métiers de la communication, la complexité des crises, le positionnement de l’opinion public, sont autant d’éléments qui complexifient la gestion de la communication de crise.

Domaine couvert par plusieurs auteurs, nous nous intéressons ici à la gestion de la communication de crise dans le secteur public. En effet, les administrations et entreprises qui évoluent dans ce secteur bénéficient d’un statut particulier qui induit une gouvernance par une logique politique, fortement réglementée. Leurs tâches et leurs objectifs sont également différents. Il s’agit de mettre en place et de gérer des prestations pour les citoyens et de déployer des politiques publiques pour répondre à des besoins et des problématiques de société. Enfin, le secteur public se distingue par le fait que la concurrence est quasi inexistante.

Ainsi, ce travail analyse plus spécifiquement les particularités et les enjeux politiques, stratégiques et organisationnels de la communication de crise dans le secteur public genevois. Pour répondre aux questions qui guident cette recherche, des entretiens qualitatifs semi-dirigés sont menés auprès de dirigeants et responsables actifs dans ce secteur. L’opinion public sera également sondé sur ses attentes et besoins par un bref questionnaire quantitatif. Cette analyse débouchera sur l’élaboration d’une méthodologie, d’un guide pratique.

Voir le poster (.pdf)

mars 28, 2017